logo Annonay Agglo

L’histoire

La culture intercommunale fait partie intégrante de l’histoire de notre bassin. Le District urbain, dès 1968, a constitué l’amorce d’une véritable coopération, avec une volonté de prise en compte des évolutions du territoire, de son aménagement et de son développement économique.

adhésion-des-communes-à-la-cocoba
A l’origine, ce sont les communes d’Annonay, Davézieux, Boulieu-lès-Annonay, Saint-Clair, Saint-Cyr, Saint-Marcel-lès-Annonay et Savas qui se sont associées.
Les lois de 1992 et 199 sur l’aménagement du territoire et de la coopération intercommunale ont permis de renforcer cette orientation avec la création, le 10 mars 1999, de la Communauté de Communes du bassin d’Annonay, dont le périmètre s’est progressivement élargi, pour arriver à sa composition actuelle : 16 communes membres avec une superficie de 212 km², regroupant environ 36.000 habitants. Le périmètre de la Communauté de Communes tel que nous le connaissons aujourd’hui date de fin 2003.
Ont adhéré, les communes de : Roiffieux, Talencieux, Vernosc-lès-Annonay, Le Monestier, Saint-Julien-Vocance, Thorrenc, Vanosc, Villevocance et Vocance. En mai 2013, une loi portant sur la réforme des collectivités territoriales offre la possibilité aux communautés de communes d’au moins 30.000 habitants, dont la commune centre est la plus peuplée du département, de se constituer en communauté d’agglomération sans modification de périmètre. Une opportunité dont la Cocoba   s’est saisie.

Dans la perspective d’une rationalisation des moyens et d’une amélioration de l’efficacité de l’action publique locale, la Cocoba s’engage, en coordination avec les communes membres, à approfondir une démarche de mutualisation des moyens et des services communaux et intercommunaux.
La Communauté de communes a confirmé sa volonté d’organiser une Communauté d’agglomération par la prise des compétences nécessaires pour peser dans la lutte économique. L’enjeu principal lié à cette constitution réside dans la capacité à créer une entité territoriale capable d’allier essor économique et préservation du cadre de vie. Il s’agit, donc, de doter le bassin des moyens nécessaires pour qu’il puisse offrir l’ensemble des fonctionnalités d’un pôle urbain dynamique tout en cultivant son identité rurale. C’est pourquoi, la Cocoba et ses communes membres ont affirmé leur volonté de faire du développement durable du bassin le coeur de leur coopération. Ce projet s’attache à associer au dynamisme économique, une réflexion approfondie sur l’aménagement du territoire et à offrir à la population, des services publics de qualité. La Communauté travaille tous les jours dans le cadre d’un partenariat qui place chacun à égalité avec les autres et dans le respect des identités et des points de vue des communes membres pour faire aboutir ce projet ambitieux.

La transformation en communauté d’agglomération, suite au vote des conseillers communautaires et de chaque conseil municipal sera soumise à l’approbation du Préfet de l’Ardèche qui a jusqu’au 31 décembre pour prendre un arrêté sur la création de la Communauté d’agglomération.

Les 16 communes qui composent notre bassin ont dit oui au passage en Agglomération.


Haut de page | Accueil | WebmasterPlan du site | Espace privé | Informations légales | Aide

    

Annonay Rhône Agglo - Château de la Lombardière - BP 8 - 07430 Davézieux
Tél. : 04 75 67 55 57 - Fax : 04 75 67 66 96

     RSSAnnonay Rhône Agglo (Ardeche)